Petit colibri

C’était un petit colibri en cage,
Personne ne savait qu’il avait la rage.
Sous ses airs de petit sage,
Il lissait doucement son plumage.

Son nid était parsemé de plumes.
Parfois il s’en arrachait quelques-unes.
Il était souvent dans la lune,
Quelque part à travers les brumes.

Il rêvait de faire éclater les barreaux
De sa prison, de son château.
Il le fallait rapidement, oui il le faut !
Avant que ça devienne son tombeau.

Il se voyait partir la nuit tombée
Dans la forêt pleine de lucioles,
Éclairée par les étoiles lointaines
Et la douce lueur de la lune blanche.

C’était un petit colibri en cage,
Mais il n’était pas vraiment sage.
Un jour où son maître faisait le ménage,
Il décida d’attaquer le grillage.

Il n’était ni gros, ni fort
Mais il y mettait tant d’efforts
Que sa cage atteignit le bord
De la grande table en or.

« Allez, un dernier coup moussaillon !
Et tu pourras faire basculer ta prison.
Elle explosera sur le sol du salon,
Et tu pourras t’enfuir vers l’horizon ! »

Il se voyait déjà virevolter
Dans un ciel complètement ouvert
Où l’air pur embrasserait son plumage,
Et la brise du vent se ferait entendre.

C’était un petit colibri en cage,
Personne ne savait qu’il avait la rage.
Sous ses airs de petit sage,
Il lissait toujours son plumage.


Pssst… si vous voulez me suivre, je suis sur FacebookTwitter et Instagram
 !